Politique

  Au Sénégal, ils sont cinq en lice pour l’élection présidentielle du 24 février prochain : le sortant, le président Macky Sall, Idrissa Seck, Madicke Niang, Issa Sall et Ousmane Sonko. Cette semaine, à un mois du scrutin, RFI vous présente chaque jour l’un des candidats à la magistrature suprême. Ce lundi 28 janvier, Ousmane Sonko : étoile montante de la politique aux positions tranchées, il prône par exemple la sortie

La campagne électorale pour la présidentielle sénégalaise bat son plein. Chaque candidat présente son programme aux populations dans l’espoir de recueillir leurs suffrages le 24 février 2019. Dans une série spéciale, notre correspondant à Dakar va à la rencontre des populations sénégalaises et nous livre leurs nombreuses attentes vis-à-vis du candidat qui sera élu au soir du 24 février 2019. Les jeunes représentent les deux tiers de la population sénégalaise

La Plateforme des acteurs de la Société civile pour l’indépendance de la justice compte interpeller les 5 candidats à la présidentielle. Ce sera aujourd’hui, révèle Sud Quotidien, à travers un engagement solennel à parapher, sous forme de Mémorandum, dans un hôtel de la place. Une trouvaille qui porte l’empreinte de la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), du Forum du justiciable, de la Rencontre africaine pour la défense des droits

Le procureur de Tambacounda place 14 membres de la sécurité du PUR  sous mandat de dépôt : Demba Traoré, a décidé d’inculper 3 d’entre eux pour meurtre, 11 autres pour coups et blessures volontaires et détention illégale d’armes. Ces derniers seront jugés en Correctionnel. Les  12  restants ont été libérés. Les échauffourées entre partisans de Benno Bokk Yaakar et gardes du corps de El Hadj Issa Sall, le candidat du

5000 observateurs sont au Sénégal pour les besoins de l’élection présidentielle du 24 février prochain. Aly Ngouille Ndiaye rassure sur la distribution des cartes  et sur le processus électoral et  révèle que le Sénégal est prêt à organiser des élections apaisées. Mais des faits colportés par des Sénégalais dans les réseaux sociaux font croire le contraire. L’opposition soupçonne la majorité présidentielle de procéder à une fraude à grande échelle. En

Le sixième candidat, ainsi qu’il est convenu de surnommer Me Abdoulaye Wade, n’entend pas laisser le champs libre à ses… adversaires. C’est ainsi que, nous apprend L’As, il entame aujourd’hui, par Dakar, une tournée nationale. Plus caustique, Walf Quotidien de “campagne de résistance nationale”, qui doit le conduire à Louga, Saint-Louis, Dagana, Podor et Matam, pour sensibiliser les Sénégalais sur la nécessité de s’opposer au scrutin du 24 février 2019.

(Thiès) Serigne Khadim Lô Gaydel a démenti tout soutien à un quelconque candidat à la Présidentielle de 2019. Il renseigne qu’Idrissa Seck était venu le visiter pour solliciter des prières en prélude de la Présidentielle de 2019 au deuxième jour de sa campagne. «Cela ne veut pas dire que je soutiens sa candidature. D’ailleurs, je ne soutiens aucun candidat. Je suis un guide religieux. Je prie pour toutes les personnes

La campagne électorale qui entame son dernier virage après une quinzaine de jours passés par les candidats en lice sur le terrain, a gagné en rythme dans les différentes communes du département de Rufisque avec des caravanes, des visites de proximité et des meetings organisés samedi dernier. Alors que la campagne était jusque-là timide, la ville a renoué avec l’ambiance des joutes électorales qui ont toujours fait sa particularité avec

Le ministre-chef de cabinet du président de la République a révèle l’origine de la brouille entre Idrissa Seck et Macky Sall. Dans un post intitulé «Dissolution du Haut Conseil pour les collectivités territoriales (Hcct), Moustapha Diakhaté informe que le candidat de la coalition Idy 2019 lorgnait le fauteuil du président du Hcct. «Lén ne dirait qu’Idrissa Seck qu’énumérer toutes ses absurdités est chose impossible, car chacune de ses sorties médiatiques

Le candidat du Pur a sillonné, ce week-end, le Walo. Accompagné de Serigne Mansour Sy Djamil, le Pr Issa Sall a fait savoir, à l’étape de Richard-Toll, que « le Président Macky Sall protège des voleurs épinglés par l’Inspection générale d’État (Ige) dans le cadre de sa mission et met le coude sur certains dossiers ». « Durant ces 7 dernières années, aucun responsable ayant géré l’argent du pays n’a été appelé à